blog

Le Blog Santé

Consultez notre blog dédié à la santé et à celle de votre famille : dernières informations santé, nos nouveaux produits, nos enquêtes !

JE RECHERCHE

Par gamme :
Par besoins :

Comment soulager une allergie cutanée ? – BNM Santé

Bébé eczéma joues miel de manuka
Découvrez nos solutions naturelles pour soulager vos allergies cutanées. Protéger et bien hydrater votre peau permet de calmer les éruptions cutanées telles que l’eczéma ou l’urticaire.

Que faire pour soulager une allergie cutanée ?

La peau est la première barrière qui nous sépare de notre environnement. Lorsque l'organisme devient intolérant à une substance extérieure, c'est souvent au niveau de la peau qu'il réagit, avec à la clé des éruptions localisées, comme l'eczéma, ou généralisées comme l'urticaire. Les allergies cutanées sont de plus en plus fréquentes : 15 à 20 % des Français connaissent une poussée d’urticaire au cours de leur vie, et près de 18 % souffriraient d’eczéma. Découvrez nos solutions naturelles à base de miel de manuka pour soulager vos allergies cutanées.

 

Les différentes allergies cutanées

Les allergies cutanées sont des allergies dont les symptômes se manifestent au niveau de la peau. Comme toutes les allergies, elles sont le résultat d’un processus de sensibilisation à un allergène bien particulier : on ne naît donc pas allergique, on le devient ! Vous pouvez ainsi supporter pendant très longtemps le port de boucles d’oreilles en nickel... et développer du jour au lendemain une intolérance à cette matière, avec les rougeurs et démangeaisons qui l’accompagnent.

Cette réaction est due à la libération d’une molécule favorisant l’inflammation, l’histamine, qui survient lorsque l’organisme pense être en présence d’un corps étranger. Une fois l’allergie apparue, elle perdure généralement dans le temps.

Le nombre d'allergènes cutanés potentiels est infini. Notre peau peut réagir aux savons, aux produits ménagers, aux vêtements, aux shampoings, aux métaux, aux adhésifs, aux vernis à ongles, aux médicaments, aux plantes et à une multitude d’autres produits. L’allergie peut se manifester de façon inattendue, parfois immédiatement, parfois plusieurs heures après le contact.

 

Il faut distinguer deux grands types de réactions cutanées : l’urticaire, qui est une réaction immédiate, et l’eczéma, qui est une réaction retardée.

 

NB : Il existe un 3e type d’allergie cutanée mais qui, heureusement, est très rare : l’œdème de Quincke. L’œdème de Quincke est une forme assez particulière d’urticaire, qui ne se produit pas au niveau de la peau mais au niveau des tissus sous-cutanés. Il entraîne un gonflement du visage, en particulier autour des yeux, de la bouche et parfois au niveau du pharynx, avec un risque d’asphyxie.

 

eczéma main miel de manukaL'eczéma

L’eczéma allergique est une réaction cutanée qui survient dans les 48 heures qui suivent le contact avec un allergène. On parle aussi d’eczéma exogène ou de contact. Il ne faut pas le confondre avec la dermatite atopique, qui est un eczéma de type non allergique, essentiellement d’origine génétique.

L'eczéma :

  • survient souvent au contact du nickel (boucles d’oreilles, boucles de ceinture, etc.), du caoutchouc mais aussi de certains parfums, lessives, teintures pour cheveux et autres produits cosmétiques.
  • est souvent associé à l’asthme ou à diverses réactions allergiques.

Si non traité, l’eczéma peut entraîner les complications suivantes :

  • La surinfection par le staphylocoque doré ou « impétiginisation », responsable d'un écoulement purulent, parfois de bulles et de croûtes jaunes comme du miel.
  • La surinfection par le virus de l’herpès (HSV-1 surtout). Elle est rare (5% des enfants atteints de dermatite atopique) mais redoutable, elle se traduit en effet par une aggravation brutale de la maladie et par l’apparition de petites lésions vésiculeuses multiples évoquant celles de la varicelle, donnant des plaies. On parle de syndrome de Kaposi-Juliusberg.

L’eczéma se manifeste par une dermatose prurigineuse caractérisée par une inflammation non contagieuse de la peau qui s'accompagne de rougeurs, de fines vésicules, de squames et de démangeaisons. Les symptômes persistent de quelques jours à quelques semaines.

 

Urticaire bras miel de manukaL'urticaire

L’urticaire est une éruption cutanée caractérisée par la présence de plaques (ou papules) rouges ou rosées, superficielles, arrondies, bien limitées et en relief. Ces lésions sont fréquemment associées à des démangeaisons, ou prurit, comme en cas de piqûres d’orties (origine du mot urticaire).

L’urticaire allergique : une urticaire aiguë, exceptionnelle, mais grave

L’urticaire est due à l’activation d’une catégorie de globules blancs du système immunitaire : les mastocytes présents dans la peau et les muqueuses. Les mastocytes contiennent de l’histamine, une molécule impliquée dans le déclenchement des réactions inflammatoires. Lorsque les mastocytes sont activés par des allergènes ou le plus souvent par des stimuli non allergéniques (froid, effort, médicament…), l’histamine est libérée, les vaisseaux sanguins se dilatent et leur perméabilité augmente. Du liquide et des cellules pénètrent alors dans les tissus environnants, provoquant leur gonflement : ce sont les plaques d'urticaire.

Les urticaires allergiques sont rares. Elles sont caractérisées par la production d’anticorps IgE spécifiques d’un allergène : aliment, médicament, venin de guêpe ou d'abeille…, qui représentent des allergènes ou substances vis-à-vis desquelles la personne est devenue allergique :

  • Les aliments le plus souvent impliqués dans les formes allergiques sont le lait de vache, les crustacés, les poissons, les œufs, les fruits, les arachides, les fruits à coque (noix, noisettes, amandes).
  • Les urticaires médicamenteuses allergiques sont rares. Elles se développent dans les minutes qui suivent la prise du médicament (ou produit de contraste utilisé en radiologie) et sont exceptionnellement isolées. Elles sont très souvent accompagnées de signes d’anaphylaxie.
  • Les piqures d’insectes venimeux : guêpes...

L'urticaire allergique est associée à une activation généralisée et intense des mastocytes, responsable de la survenue de l’éruption souvent associée à d'autres symptômes respiratoires (toux, crise d'asthme), digestifs (douleurs abdominales, vomissements, diarrhée), ou accompagnée d'un malaise lié à une chute de la tension artérielle. Le choc anaphylactique en est la manifestation la plus sévère.

Une urticaire allergique survient dans les 2 heures qui suivent le contact avec l'allergène et la durée de la crise est courte ne dépassant pas 24 heures. Si ultérieurement, un nouveau contact avec le même allergène se produit, la réaction apparaît souvent plus rapidement et de manière plus intense (risque de choc anaphylactique).

 

Les urticaires non allergiques, les plus fréquentes

Les urticaires non allergiques sont les plus fréquentes. Il peut s’agir d'urticaire aiguë ou chronique. L’urticaire non allergique est due à une activation des mastocytes par des mécanismes qui ne mettent pas en jeu les IgE et leurs récepteurs, mais d’autres récepteurs présents à la surface ou à l’intérieur de ces cellules.

 

1.Les urticaires aiguës non allergiques

Elles recouvrent différentes situations :

  • Les urticaires médicamenteuses non allergiques représentent 15 à 20% des cas d’urticaire aiguë. Elles sont dues à l’action directe des médicaments sur les mastocytes cutanés. Elles impliquent essentiellement des antibiotiques (surtout la pénicilline) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (surtout l’aspirine). Sont aussi impliqués des traitements hormonaux ou enzymatiques ainsi que l’amidopyrine (antalgique).
  • Les urticaires alimentaires sont le plus souvent non allergiques, causés par l’absorption en grande quantité d’aliments contenant des amines biogènes (famille de molécules à laquelle appartient l’histamine) ou d’aliments histamino-libérateurs, c'est-à-dire capables d’activer les mastocytes :
    • les fromages fermentés, les conserves de poissons, d’œufs ou de harengs fumés, les conserves en général, les charcuteries, la choucroute, les épinards, le foie de porc, la tomate, les sardines, les anchois, les saumons, les viandes, les fraises, etc. ;
    • les aliments irritants pour les mastocytes : le café, le thé, les boissons alcoolisées, des colorants alimentaires comme E102, des conservateurs comme les salycilates et différents additifs alimentaires dont les sulfites.
  • Les urticaires de contact peuvent être déclenchées par de multiples causes : les plantes (ex. : orties), le latex, les produits de nettoyage, les animaux (ex. : méduses).
  • Une poussée d'urticaire non allergique peut survenir dans un contexte de maladie :
    • infectieuse : les infections ORL surtout d’origine virale (otite, rhinopharyngite, angine), respiratoires (bronchite) sont les principales causes d’urticaire aiguë chez l’enfant ainsi que les parasitoses (giardase, ascaridiose, oxyurose).
    • auto-immune : les maladies auto-immunes de la thyroïde (thyroïdite de Hashimoto ou maladie de Basedow) sont parfois associées à des poussées d’urticaire.

 

2.Les urticaires chroniques non allergiques

Les patients porteurs d’urticaire chronique ont une fragilité des mastocytes cutanés qui les rend très sensibles à l’activation en réponse à un ensemble de stimuli non allergéniques. L'urticaire chronique n'est pas une maladie allergique mais une maladie inflammatoire chronique de la peau, dans laquelle les poussées d'urticaire sont fréquentes et favorisées par certains aliments, les infections virales, l'effort, des médicaments ou le stress sur un terrain prédisposé…

Elle apparaît généralement de manière brutale et disparaît en plusieurs mois ou années. On estime que 40 % des urticaires chroniques persistent après un an, 30% après 2 ans et 20% après 10 ans…

 

3.Les causes physiques d'urticaire

Les manifestations d'urticaire surviennent immédiatement lors de l'exposition à la cause physique et sont en général de courte durée. Elles s’arrêtent lorsque l’élément déclenchant est supprimé mais reviennent lors d’une nouvelle exposition.

La cause physique peut être :

  • les frottements : une forme commune d’urticaire déclenchée par la friction de la peau. Les plaques retracent alors le trajet de la friction. La forme la plus fréquente des urticaires physiques est le dermographisme provoqué par le simple frottement de la peau, l'épilation électrique ou à la cire… ;
  • la pression : les lésions apparaissent quelques heures après une pression importante (selle de vélo, vêtements serrés, manipulation d’outil, marche longue). Elles sont souvent douloureuses et mettent plusieurs jours à disparaître. Cette affection est appelée urticaire retardée à la pression ;
  • le froid : l’urticaire atteint les parties du corps découvertes et exposées aux intempéries ou à l’eau froide (ou avec un écart de température avec l’air ambiant) ; elle est parfois induite par l'ingestion d'aliments ou de boissons glacés ;
  • le soleil : urticaire solaire après quelques minutes d’exposition au soleil ;
  • la chaleur : absorption d’aliments chauds, douche ou bain chaud,
  • l’effort et les émotions responsables d'une urticaire cholinergique ;
  • les vibrations : utilisation d'un objet vibrant (marteau piqueur par ex), applaudissements, pratique du vélo tout terrain, etc.

Par ailleurs, le stress peut être un important facteur déclenchant, voire aggravant, d’urticaire aiguë ou chronique.

 

Le miel de manuka pour soulager les allergies de la peau

Pourquoi le miel de manuka est-il idéal pour soulager les allergies cutanées ?

Les bienfaits du miel de manuka pour la peau – BNM Santé

Le miel de manuka est produit en Nouvelle-Zélande par les abeilles qui butinent le pollen des fleurs de manuka (leptospermum scoparium). Le manuka est un arbrisseau mesurant environ trois mètres de hauteur qui pousse sur les immenses territoires sauvages de ce pays. Appartenant à la famille des Myrtaceae, son huile essentielle est réputée pour ses propriétés antibactériennes et est utilisée par les Maoris depuis des siècles à des fins médicinales pour améliorer la santé.

Sa floraison ne dure que six semaines, les abeilles n’ont alors que ce laps de temps pour fabriquer ce miel rare aux propriétés exceptionnelles :

  • Activité antibactérienne élevée : pour avoir une forte activité antibactérienne, un miel doit contenir un taux de methylglyoxal (MGO) supérieur à 312mg/kg. Le miel de manuka Medihoney® utilisé dans nos produits contient un taux de MGO supérieur à 355mg/kg (taux mesuré en laboratoire certifié).
  • Diminution du pH dans le lit de la plaie : une réduction de pH du lit d’une plaie chronique de 0,1 permet de diminuer de 8,1% la taille de la plaie. Le miel de manuka a un pH compris entre 3,5 et 4,5, et contribue donc fortement à faire baisser le pH du lit des plaies dans lequel il est appliqué.*

*Gethin, Georgina 2007. WOUNDS : UK. Vol 3 No.3.

  • Détersion des plaies par son action osmotique : il évite le débridement mécanique chirurgical donc la douleur et le traumatisme du patient et entretient un milieu sain dans la plaie, propice à la cicatrisation.
  • Maintien d’un milieu humide dans la plaie qui favorise la cicatrisation.
  • Changement de pansement facilité par l’absence d’adhérence, de douleur et de lésion des tissus cicatriciels nouvellement reconstruits : il favorise la cicatrisation et le confort à la fois du patient et du soignant.
  • Stimulation immunitaire et anti-inflammatoire : des modèles cellulaires montrent que le miel stimule la production de cytokines proinflammatoires (IL-1β, IL-6, TNF-α) par les monocytes et les macrophages, la prolifération des lymphocytes B et T et qu'il est capable de neutraliser les espèces réactives de l'oxygène (ROS) à très faible concentration (entre 0,1 et 1%). Ceci lui permet d'activer la réponse immune de l'organisme face à une infection et d'initier le processus de réparation tissulaire. *

* Annaëlle Le Bihan. Les pansements au miel dans la cicatrisation des plaies aiguës et chroniques. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. dumas-01756927.

En résumé, le miel de manuka, par ses vertus antibactériennes, anti-inflammatoires, détersives et hydratantes, constitue un remède naturel efficace pour aider à soigner l’eczéma et l’urticaire. Il va également apporter une protection aux zones lésées sous forme d’une barrière entre les éléments extérieurs et la zone abîmée, tout en fournissant un milieu humide propice à la cicatrisation.

En miel pur, en gel au miel, en crème, en pansement tulle/alginate/hydrogel… notre gamme au miel de manuka Medihoney® propose tous les formats afin de convenir au mieux à votre utilisation.

 

Apaiser et hydrater les zones touchées par une allergie cutanée

Crèmes Medihoney®

Nos crèmes au miel de manuka, la crème barrière et la crème hydratation intense, sont composées toutes deux à 30% de miel de manuka et à 70% d’ingrédients naturels uniquement (Aloe vera, huile noix de coco, extrait de fleur de camomille et vitamine E). Elles seront particulièrement adaptées pour soulager les irritations et inflammations de la peau dues aux allergies cutanées. Pratiques d’utilisation, en application extérieure simple, peu importe la localisation de la zone à traiter, il suffit d’en appliquer sur la zone lésée et de masser jusqu’à pénétration, nul besoin d’un pansement secondaire. Elles soulagent rapidement les sensations d’irritation, de brûlure et de démangeaison.

 

Soins "maison"

100% miel de manukaVous pouvez également concocter vos soins maison à base de miel de manuka pour garder une peau bien hydratée -donc une barrière contre les éléments extérieurs efficace- et/ou soulager efficacement si allergie cutanée :

NB : tous les masques et soins proposés sont à appliquer sur peau propre. Ensuite, laissez-les poser au minimum 15 minutes jusqu’à 30 minutes. Puis rincez à l’eau claire en vous aidant d’un gant de toilette si la préparation était épaisse.

NB 2 : les huiles essentielles ne sont pas recommandées chez la femme enceinte ou en cas d’allaitement du nourrisson.

Gommage nourrissant
  1. Miel, avoine et lavande

Mélangez une cuillère à soupe de miel de manuka, et 1 cuillère à soupe de flocons d’avoine non cuits et 2-3 gouttes d’huile essentielle de lavande. Frottez doucement quelques minutes, puis rincez à l’eau claire.

  1. Miel et amande

Les vitamines contenues dans le miel et dans la poudre d’amande vont permettre d’accélérer la régénération cellulaire et de rendre la peau plus lisse et unifiée. Pour faire votre masque miel amande, il vous suffit de mélangez deux cuillères à soupe de miel à deux cuillères à soupe de poudre d’amande. Mélangez bien et appliquez sur la peau en petits cercles pour bien exfolier la peau.

 

Hydratation
  1. Miel

Pas envie de vous lancer dans une préparation ? Dans ce cas, appliquez juste du miel seul.

 

  1. Miel et fromage blanc

Combinée aux effets du miel, l’acide lactique va rendre votre peau toute douce. Mélangez miel et fromage blanc 20% en quantité égale, et appliquez sur les zones « à risque » de votre peau : visage, coudes, flancs, genoux et creux des genoux...

 

  1. Miel et avocat : pour un effet nourrissant

Mélangez une cuillère à café de miel avec la chair écrasée d’un quart d’avocat mûr et deux gouttes d’huile essentielle de bois de santal. Cette dernière n’est pas obligatoire, mais apportera douceur et apaisement à votre peau. Quant à l’avocat, il est très hydratant et adoucissant grâce à ses agents gras. Par ailleurs, vous pouvez mélanger du miel, de la purée d’avocat et du yaourt nature en quantités égales pour nourrir en profondeur les peaux les plus sèches et assoiffées.

 

  1. Miel, avocat, yaourt et huile d’olive :  un cocktail ultra nourrissant

Dans un bol, écrasez 1 avocat bien mûr avec le dos d’une fourchette puis incorporez 2 cuillères à soupe de yaourt. Ajoutez le miel et l’huile d’olive et, à l’aide d’un minifouet, mélangez énergiquement jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène. Si l’avocat n’est pas assez mûr, réalisez le mélange au blender.

 

  1. Miel et aloe vera (ou lavande)

Vous pouvez mélanger 2 cuillères à café de miel avec une cuillère à café de gel d’aloe vera. Ce masque est le meilleur ami des peaux sensibles et irritées. Vous pouvez aussi ajouter deux à trois gouttes d’huile essentielle de lavande fine à une grosse noisette de miel pour apaiser votre peau abîmée.

 

  1. Miel et huile d’olive

Vous pouvez laisser agir ce masque pendant quelques heures ou au mieux, toute une nuit.

 

NB : en cas de persistance ou aggravation de votre problème de peau, allez impérativement consulter votre médecin, lui seul est habilité à vous prescrire un traitement parfaitement adapté après consultation.

 

 

Sources : topsante.fr, santé magazine, ameli.fr, bnm-sante.fr

Crème hydratation intense au miel de manuka

Marque : Medihoney®

Crème hydratation intense au miel de manuka
À partir de 14,30 € T.T.C

Crème de protection au miel de manuka

Marque : Medihoney®

Crème de protection au miel de manuka
À partir de 12,25 € T.T.C

Miel cicatrisant antibactérien 100% miel de manuka

Marque : Medihoney®

Miel cicatrisant antibactérien 100% miel de manuka
À partir de 27,55 € T.T.C

Commentaires à propos de l'article : "Comment soulager une allergie cutanée ? – BNM Santé"

Connectez-vous ou inscrivez-vous maintenant pour commenter :

CONNECTEZ-VOUS !


Vous êtes déjà client ?

Connectez-vous pour accèder à votre compte et retrouver tous vos avantages.

Inscrivez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour créer votre compte.

ou inscrivez-vous avec votre compte Facebook :


Aucun commentaire

Garanties

Livraison rapide

Pour toute commande saisie avant midi : livraison sous 48h par Colissimo domicile ou le lendemain avant 13h par Chronopost.

Paiement sécurisé

Payez en toute sécurité et sans surcoût grâce à notre partenaire bancaire.

Des prix compétitifs

Nous travaillons avec un réseau de partenaires fidèles. Nos produits sont négociés par notre service achat qualifié et expérimenté.

Des spécialistes

Nos équipes ont 30 ans d'expérience dans le secteur médical et ses dispositifs. La satisfaction client est notre priorité.

+

Nos 5 dernières actualités

aloe vera

Focus : les ingrédients de nos produits : l’aloe vera - BNM Santé

Les produits Medihoney sont composés à 100% de produits naturels, mais quelle est la valeur ajoutée de ces ingrédients en complément du miel...
+
Cancer du sein

Mastectomie, reconstruction et cicatrices

Qu’est-ce que la mastectomie ? Quid de la reconstruction mammaire ? Comment améliorer et atténuer ses cicatrices après cette ou ces...
+
Allaitement

Allaitement et miel de manuka - BNM Santé

Découvrez comment le miel de manuka peut aider à soulager certains maux liés à l’allaitement, notamment les crevasses.
+
personnes agées

Cancer et miel de manuka - BNM Santé

Le miel de manuka, par ses nombreuses vertus, peut aider à soulager les plaies liées au cancer et à la radiothérapie. Que ce soit en...
+
Femme au soleil

Les effets du soleil sur la peau - BNM Santé

Découvrez les effets du soleil sur la peau, comment la protéger durablement et comment protéger au mieux les zones fragilisées comme les cicatrices.
+
Bébé eczéma joues miel de manuka

Comment soulager une allergie cutanée ? – BNM Santé

Découvrez nos solutions naturelles pour soulager vos allergies cutanées. Protéger et bien hydrater votre peau permet de calmer les éruptions...
+
grosse brulure main

Comment soigner une brûlure avec du miel ? – BNM Santé

Découvrez nos solutions à base de miel de manuka pour soigner une brûlure. Bien protéger et bien traiter les plaies permet d’optimiser le...
+
Atténuer une cicatrice grâce au silicone

Les bienfaits du silicone pour atténuer une cicatrice – BNM Santé

Découvrez nos solutions à base de silicone pour soigner vos cicatrices. Les pansements et gels siliconés protègent et atténuent les...
+
escarre et miel de manuka

Soigner les escarres : le miel de manuka, remède naturel ? – BNM Santé

Découvrez nos solutions pour traiter naturellement une escarre. Bien protéger et traiter les plaies permettent d’accélérer le processus de...
+
Diabète alimentation santé plaies

Quel traitement pour une plaie chez un patient diabétique ? – BNM Santé

Découvrez nos remèdes naturels à base de miel de manuka pour les plaies diabétiques et comment favoriser la cicatrisation de ces blessures qui...
+
Césarienne sourire

Comment atténuer sa cicatrice après une césarienne ? – BNM Santé

Découvrez nos solutions pour soigner une cicatrice post-césarienne. Prenez soin de votre cicatrice après une césarienne en la nettoyant, la...
+
Crevasses au talon

Quel remède naturel pour soigner une crevasse à la main ou au pied ? – BNM Santé

Découvrez nos remèdes naturels à base de miel contre les crevasses. Bien hydrater ses crevasses à la main ou au pied permet de soulager les...
+
Lèvres gercées

Le miel, un remède naturel pour soigner les lèvres gercées ? - BNM Santé

Découvrez nos remèdes naturels à base de miel contre les lèvres sèches et gercées. Bien hydrater ses lèvres permet de lutter contre les...
+
Les bienfaits du miel de manuka pour la peau – BNM Santé

Les bienfaits du miel de manuka pour la peau – BNM Santé

Découvrez les bienfaits du miel de manuka pour les problèmes de peau. Véritable remède miracle, ce miel aux propriétés antibactériennes...
+
Kyste pilonidal traité par chirurgie

Traitement d’un kyste (ou sinus) pilonidal avec un gel antibactérien au miel de manuka après incision et drainage

Qu'est-ce qu'un kyste ou sinus pilonidal ? Quelles sont les causes de l'apparition d'un kyste pilonidal ? Comment le traiter ? Est-ce que le miel...
+
 
Votre article a été ajouté au panier.
FB