blog

Le Blog Santé

Consultez notre blog dédié à la santé et à celle de votre famille : dernières informations santé, nos nouveaux produits, nos enquêtes !

JE RECHERCHE

Par gamme :
Par besoins :

Les bienfaits du silicone pour atténuer une cicatrice – BNM Santé

Atténuer une cicatrice grâce au silicone
Découvrez nos solutions à base de silicone pour soigner vos cicatrices. Les pansements et gels siliconés protègent et atténuent les cicatrices, même les plus anciennes.

Les avantages des pansements et gels siliconés sur les cicatrices

Découvrez nos solutions à base de silicone pour soigner vos cicatrices. Les pansements et gels siliconés protègent et atténuent les cicatrices, même les plus anciennes.

Processus de cicatrisation, cicatrices et complications dans la formation des cicatrices

Rappel des notions de cicatrisation

La cicatrisation physiologique est un processus compliqué. Elle peut se décrire en quatre phases* qui se suivent et se superposent parfois :

  • L’hémostase (ou coagulation)

Lorsqu’une plaie se produit, le saignement qui en découle permet la mise en contact du sang avec le derme. Les cellules endothéliales se resserrent et entrainent une vasoconstriction des vaisseaux. Il y a formation d’un “clou plaquettaire” qui permet l’hémostase c’est à dire l’arrêt du saignement.

 

  • L’inflammation

Les plaquettes et les cellules endothéliales libèrent des médiateurs tels que l’Il1, le TNF-α, le TGFβ et PF4, qui vont favoriser le chimiotactisme des polynucléaires neutrophiles permettant le nettoyage de la plaie. Des mastocytes migrent également vers le site et libèrent des enzymes et de l’histamine. Au bout d’une heure, l’enzyme COX-2 endothéliale est active ; elle va permettre la synthèse des prostaglandines qui entraînerons une vasodilatation capillaire et la dissociation plaquettaire. Au bout de 48 heures, les monocytes sont activés en macrophages. Leur rôle est la poursuite de la phagocytose et la production de PDGF et de TGF β qui vont permettre d’attirer les fibroblastes et les cellules musculaires lisses vers la plaie. L’inflammation peut durer jusqu’à 8 jours.

 

  • La prolifération

Une fois la plaie “propre”, les fibroblastes vont pouvoir migrer et fabriquer de la matrice extra cellulaire. Cette phase dure environ 7 jours. La production de collagène est initialement plus importante que sa destruction. Puis, un équilibre se crée pour que le taux de production soit équivalent à celui de destruction. Certains fibroblastes se différencient en myofibroblastes. Ces cellules ont la capacité de se contracter pour permettre la fermeture de la plaie en rapprochant les berges. Lorsque les myofibroblastes ont effectué leur tâche, ils entrent en apoptose.

 

  • Le remodelage

Lorsque la matrice provisoire se rompt, les phénomènes de migration de fibroblastes s’arrêtent et le remodelage commence. Pendant cette phase, le collagène de type III est dégradé et remplacé par un collagène de type I, qui est plus robuste. A la fin de la phase de maturation, il y a une diminution du nombre de vaisseaux par apoptose. Cette phase peut durer un an ou plus.

 

phases de la cicatrisation

*Gaëlle Hirsch. Les chéloïdes, proposition et évaluation d’une nouvelle classification clinique. Médecine humaine et pathologie. 2015. ffdumas-01304318f

 

Quelles sont les différentes formes de complications quant à la formation des cicatrices ?

cicatrice hypertrophique gel silicone

  1. La cicatrice hypertrophique

Une cicatrice hypertrophique correspond à une anomalie de la peau qui provoque une augmentation anormale du volume de la cicatrice. La cicatrice hypertrophique ne dépasse pas les limites de la lésion initiale. Cette anomalie s’estompe avec le temps, après 12 à 18 mois de cicatrisation.

Les cicatrices hypertrophiques sont causées par une surproduction de collagène dans la peau. La quantité de tissus fibreux dans le processus de cicatrisation est si dense qu’elle déforme la cicatrice jusqu’à la faire augmenter significativement de volume.

L’apparition de cicatrices hypertrophiques est largement relevée chez les personnes asiatiques, métissées et de peau foncée. Les personnes à la peau claire présentent moins souvent ces anomalies lors de la cicatrisation.

 

  1. La cicatrice chéloïde

cicatrice chéloïde gel siliconeUne cicatrice chéloïde est le résultat d’un processus cicatriciel bien spécifique au niveau du derme. Alors qu’une cicatrice reste relativement plane en temps normal, la cicatrice chéloïde se développe en relief. Au début, on constate le développement d’une petite boule dure de coloration brun-rouge. Ce nodule se développe, s’épaissit et s’élargit. La cicatrice chéloïde peut s’étendre sur quelques millimètres à plusieurs centimètres.

On dit qu’une cicatrice chéloïde est une cicatrice fibro-proliférative. Elle est provoquée par une prolifération anormale du tissu cutané. Certaines cellules de la peau, les fibroblastes, fabriquent trop de collagène (glycoprotéine essentielle à la régénération de la peau et à sa résistance). L’accumulation du collagène est à l’origine de l’épaississement du tissu cutané et du développement de la cicatrice chéloïde.

Les observations cliniques suggèrent que les cicatrices chéloïdes sont plus souvent observées dans les régions suivantes :

  • la région du sternum (os situé à l’avant du thorax au niveau de la ligne médiane du corps) ;
  • la région deltoïdienne (au niveau du muscle deltoïde constituant un des muscles de l’épaule),
  • la zone supérieure du dos ;
  • les oreilles.

Les études montrent que les personnes à la peau foncée présentent un risque plus élevé de voir apparaître une cicatrice chéloïde. Il en est de même pour les personnes présentant des allergies ou souffrant d’une maladie héréditaire du tissu conjonctif telle que le syndrome de Marfan ou le syndrome d’Ehlers-Danlos.

 

Les symptômes des cicatrices chéloïdes :

  • Épaississement du tissu cutané : les cicatrices chéloïdes sont caractérisées par un épaississement anormal du tissu cutané : elles ont un aspect saillant et dur, c’est-à-dire en relief et ferme au toucher. L’évolution de ces cicatrices est lente. Certaines de leurs caractéristiques peuvent évoluer au fur et à mesure. Elles peuvent être lisses ou desquamatives (érosion superficielle de la peau). Elles peuvent être luisantes, voire brillantes.
  • Gêne, douleurs et démangeaisons possibles : en fonction de leur aspect et localisation, les cicatrices chéloïdes peuvent s’avérer gênantes et douloureuses. Elles peuvent parfois démanger.

 

  1. Quelle est la différence entre une cicatrice hypertrophique et une cicatrice chéloïde ?

Un diagnostic différentiel est nécessaire pour distinguer une cicatrice chéloïde d’une cicatrice hypertrophique. Ce sont deux types de cicatrices pathologiques qui présentent certaines similarités mais aussi plusieurs différences.

Elles sont toutes deux caractérisées par un épaississement du tissu cutané mais n’évoluent pas de la même façon. Alors qu’une cicatrice hypertrophique régresse au bout de plusieurs mois, une cicatrice chéloïde ne s’améliore pas spontanément et peut continuer son développement. La cicatrice chéloïde a la particularité de pouvoir s’étendre au-delà de la région traumatique et/ou lésionnelle. On estime généralement qu’une cicatrice épaissie et boursouflée au-delà de 18 mois est une cicatrice chéloïde.

 

Le silicone, qu’est-ce que c’est ?

Les silicones sont des ingrédients fabriqués à partir du silicium, un élément chimique désigné par le symbole Si dans le tableau périodique.

En réalité, ils sont plutôt fabriqués à partir de la silice SiO2 (dioxyde de silicium), la silice étant tout simplement du sable et un élément présent en grande quantité sur Terre. Néanmoins, les silicones ne sont pas considérés comme d’origine naturelle car ils sont le résultat de nombreuses transformations chimiques. Ce sont donc des ingrédients synthétiques. Ils s’identifient dans la liste des composants d’un produit par leur nom qui se termine généralement par -cone, -conol, ou -siloxane.

Les silicones sont utilisés dans tous les secteurs possibles car formés à partir du squelette de polydiméthylsiloxane. Celle molécule peut être modelée à l’envi : modification du poids moléculaire, ajout des groupements fonctionnels, création de nouvelles structures qui présentent des caractéristiques radicalement différentes. Avec les silicones, les possibilités sont quasi-infinies. Ils sont généralement classés en 5 groupes en fonction de leur poids moléculaire (taille des molécules) et de leur structure, donc de leur complexité : les silicones volatils (les plus simples), les silicones fluides, les gommes, les élastomères et les résines (les plus complexes).

Les silicones sont utilisés dans tous les domaines et y compris le domaine médical. Composés inertes pour la peau, ils ont des bénéfices thérapeutiques sur celle-ci, et notamment sur les cicatrices. Les silicones utilisés sont alors dits de ‘grade médical’ car ils sont soumis à des restrictions réglementaires concernant leur qualité (pureté plus élevée).

 

Pourquoi utiliser le silicone sur les cicatrices ?

Les traitements pour atténuer les cicatrices hypertrophiques et chéloïdes à base de silicone permettent de restaurer la fonction barrière de la couche cellulaire la plus superficielle de l'épiderme et de réduire la perte d’eau. En présence d’une plaie profonde, cette fonction barrière est interrompue et la perte d’eau augmente. Il faut plus d’un an avant qu’elle ne redevienne normale. En créant une barrière protectrice contre l’invasion chimique, physique et microbienne tout en contribuant à l’hydratation de la peau, un traitement siliconé permet à la cicatrice d'évoluer avec une synthèse de collagène normalisée. Il contribue également à l’amélioration de son apparence physiologique et esthétique. Il est particulièrement indiqué dans le cas de cicatrice boursouflée, anormale comme les cicatrices chéloïdes ou hypertrophiques.

Le silicone appliqué sur la cicatrice :

  • soulage les démangeaisons et la douleur ;
  • assouplit et aplanit la cicatrice ;
  • réduit la rougeur.

Cicatrice césarienne

 

Les pansements siliconés

Les avantages des pansements siliconés

ActivMPatchLes pansements compressifs comme Activ’M, réalisés à partir de matériaux élastiques comme la silicone médicale, épousent la cicatrice et permettent d’exercer une pression sur celle-ci afin de l’aplatir et l’irradier. Utilisables en préventif, mais aussi en curatif, leur action est anti-inflammatoire et anti-œdème.

Le film siliconé agit en maintenant l’hydratation de la peau. Cette hydratation diminuerait à son tour l’activité capillaire. Ainsi, on constate une production réduite de collagène dans la cicatrice et, donc moins de risque d’hypertrophie. La cicatrice est assouplie et aplanie avec le traitement.

L’application d’Activ’M permet également d’atténuer l’aspect rosé de la cicatrice et limiter les démangeaisons et la douleur associées.

Activ’M peut être utilisé sur des cicatrices récentes ou anciennes pour :

  • Améliorer l’aspect esthétique des cicatrices,
  • Atténuer et aplanir les cicatrices chéloïdes et hypertrophiques,
  • Prévenir la formation de cicatrices chéloïdes et hypertrophiques sur des plaies récemment fermées.

Les avantages des pansements siliconés Activ’M :

  • Atténuent les cicatrices
  • Hydratent
  • Protègent
  • Film en silicone transparent, fin et invisible sur la peau
  • S’adaptent à la surface de la peau sans l’étirer
  • Peuvent être enlevés et réappliqués facilement
  • Se détachent facilement de la peau sans l’étirer
  • Sans douleur, atraumatiques

 

Comment appliquer votre pansement siliconé Activ’M ?

  1. Lavez et séchez soigneusement la cicatrice.
  2. Sortez le pansement de son emballage individuel.
  3. Il est possible de couper le pansement pour mieux l’ajuster à la taille de la cicatrice.
  4. Faites en sorte de recouvrir complètement la cicatrice ainsi que la zone autour (au moins 1/2 cm de chaque côté de la cicatrice).
  5. Enlevez avec précaution le film protecteur du pansement et placez le côté adhésif au départ de la cicatrice.
  6. Ôtez très soigneusement le reste du film protecteur tout en appliquant le pansement sur la cicatrice.

Il est recommandé de nettoyer et de sécher la cicatrice une fois par jour avec un savon neutre.

Idéalement, un pansement doit être porté toute la journée sans discontinuer (jour et nuit).

Changez le pansement tous les 3 à 5 jours, quand il ne tient plus en place. Ne pas garder le même pansement plus de 7 jours. Il est recommandé de continuer le traitement durant 2 à 4 mois minimum. Si nécessaire, le traitement peut durer jusqu’à un an.

Les pansements Activ’M sont disponibles en plusieurs dimensions afin de s’adapter au mieux à la taille et à la forme de votre cicatrice.

 

Les gels siliconés

Quel gel siliconé choisir ?

Eurogel Plus® est un gel de silicone enrichi à la vitamine E dont l’efficacité dans eurogelplus_V1la réduction des cicatrices est cliniquement prouvée. Il sert à prévenir les symptômes des cicatrices anormales, hypertrophiées. Le gel de cicatrisation hydrate et aide à la régénération des tissus endommagés de la peau tout en étant non gras et matifiant, afin d'atténuer visuellement les traces de blessures.

Les avantages d'Eurogel Plus® :

  • permet de protéger la peau du visage en formant un film fin et transparent,
  • devient une seconde peau avec un touché soyeux,
  • gel facile à appliquer et sèche rapidement,
  • adapté à toutes sortes de cicatrices (cicatrices d'acné, plaies dues aux coupures ou blessures, d'origine chirurgicale ou accidentelle...),
  • compatible avec tout type de cosmétiques,
  • recommandé pour toutes les peaux même chez les enfants.

 

ActivM gel 3 en 1Activ’m gel 3 en 1 est conçu pour traiter l’aspect esthétiques des cicatrices. En plus d’être un fond de teint unifiant à couvrance élevée, il :

  1. Traite la cicatrice

Activ’M Gel 3en1 prend en charge le traitement des cicatrices inflammatoires, hypertrophiques et chéloïdes. Il améliore l’aspect esthétique et prévient la dégénération de vos cicatrices récentes et anciennes.

  1. Corrige la peau

En plus de sa capacité médicale à traiter les cicatrices, Activ’M Gel 3en1 agit comme un fond de teint qui camoufle visiblement votre cicatrice. Il traite votre cicatrice et en même temps corrige son apparence disgracieuse.

  1. Protège la cicatrice du soleil

Avec une protection UV 25 SPF, votre cicatrice est protégée des rayons de soleil.

Ces trois propriétés d’Activ’M gel 3en1 vous permettent de traiter, d’hydrater, de camoufler en toute discrétion et d’apporter un soin protecteur anti-UV à votre cicatrice tout au long de la journée.

 

 

Comment appliquer vos gels siliconés ?

  1. Avant toute utilisation bien nettoyer et sécher la cicatrice.
  2. Déposer une petite quantité de gel siliconé sur la cicatrice et étaler en fine couche.
  3. S’assurer que le gel recouvre toute la cicatrice ainsi que le pourtour de manière suffisante (au moins ½ cm de part et d’autre de la cicatrice).
  4. Il est recommandé de nettoyer et sécher une fois par jour au savon neutre la cicatrice.
  5. Bien refermer le tube après emploi.

La durée de traitement minimum recommandée est de 2 à 4 mois. Elle peut être prolongée jusqu’à 1 an.

 

Sources : Pibou Beauty, e-pansement.fr, passeportsante.fr, bnm-sante.fr

Activ'M Gel 3 en 1

Marque : Activ'M

Activ'M Gel 3 en 1
À partir de 19,50 € T.T.C

Commentaires à propos de l'article : "Les bienfaits du silicone pour atténuer une cicatrice – BNM Santé"

Connectez-vous ou inscrivez-vous maintenant pour commenter :

CONNECTEZ-VOUS !


Vous êtes déjà client ?

Connectez-vous pour accèder à votre compte et retrouver tous vos avantages.

Inscrivez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour créer votre compte.

ou inscrivez-vous avec votre compte Facebook :


Aucun commentaire

Garanties

Livraison rapide

Pour toute commande saisie avant midi : livraison sous 48h par Colissimo domicile ou le lendemain avant 13h par Chronopost.

Paiement sécurisé

Payez en toute sécurité et sans surcoût grâce à notre partenaire bancaire.

Des prix compétitifs

Nous travaillons avec un réseau de partenaires fidèles. Nos produits sont négociés par notre service achat qualifié et expérimenté.

Des spécialistes

Nos équipes ont 30 ans d'expérience dans le secteur médical et ses dispositifs. La satisfaction client est notre priorité.

+

Nos 5 dernières actualités

aloe vera

Focus : les ingrédients de nos produits : l’aloe vera - BNM Santé

Les produits Medihoney sont composés à 100% de produits naturels, mais quelle est la valeur ajoutée de ces ingrédients en complément du miel...
+
Cancer du sein

Mastectomie, reconstruction et cicatrices

Qu’est-ce que la mastectomie ? Quid de la reconstruction mammaire ? Comment améliorer et atténuer ses cicatrices après cette ou ces...
+
Allaitement

Allaitement et miel de manuka - BNM Santé

Découvrez comment le miel de manuka peut aider à soulager certains maux liés à l’allaitement, notamment les crevasses.
+
personnes agées

Cancer et miel de manuka - BNM Santé

Le miel de manuka, par ses nombreuses vertus, peut aider à soulager les plaies liées au cancer et à la radiothérapie. Que ce soit en...
+
Femme au soleil

Les effets du soleil sur la peau - BNM Santé

Découvrez les effets du soleil sur la peau, comment la protéger durablement et comment protéger au mieux les zones fragilisées comme les cicatrices.
+
Bébé eczéma joues miel de manuka

Comment soulager une allergie cutanée ? – BNM Santé

Découvrez nos solutions naturelles pour soulager vos allergies cutanées. Protéger et bien hydrater votre peau permet de calmer les éruptions...
+
grosse brulure main

Comment soigner une brûlure avec du miel ? – BNM Santé

Découvrez nos solutions à base de miel de manuka pour soigner une brûlure. Bien protéger et bien traiter les plaies permet d’optimiser le...
+
Atténuer une cicatrice grâce au silicone

Les bienfaits du silicone pour atténuer une cicatrice – BNM Santé

Découvrez nos solutions à base de silicone pour soigner vos cicatrices. Les pansements et gels siliconés protègent et atténuent les...
+
escarre et miel de manuka

Soigner les escarres : le miel de manuka, remède naturel ? – BNM Santé

Découvrez nos solutions pour traiter naturellement une escarre. Bien protéger et traiter les plaies permettent d’accélérer le processus de...
+
Diabète alimentation santé plaies

Quel traitement pour une plaie chez un patient diabétique ? – BNM Santé

Découvrez nos remèdes naturels à base de miel de manuka pour les plaies diabétiques et comment favoriser la cicatrisation de ces blessures qui...
+
Césarienne sourire

Comment atténuer sa cicatrice après une césarienne ? – BNM Santé

Découvrez nos solutions pour soigner une cicatrice post-césarienne. Prenez soin de votre cicatrice après une césarienne en la nettoyant, la...
+
Crevasses au talon

Quel remède naturel pour soigner une crevasse à la main ou au pied ? – BNM Santé

Découvrez nos remèdes naturels à base de miel contre les crevasses. Bien hydrater ses crevasses à la main ou au pied permet de soulager les...
+
Lèvres gercées

Le miel, un remède naturel pour soigner les lèvres gercées ? - BNM Santé

Découvrez nos remèdes naturels à base de miel contre les lèvres sèches et gercées. Bien hydrater ses lèvres permet de lutter contre les...
+
Les bienfaits du miel de manuka pour la peau – BNM Santé

Les bienfaits du miel de manuka pour la peau – BNM Santé

Découvrez les bienfaits du miel de manuka pour les problèmes de peau. Véritable remède miracle, ce miel aux propriétés antibactériennes...
+
Kyste pilonidal traité par chirurgie

Traitement d’un kyste (ou sinus) pilonidal avec un gel antibactérien au miel de manuka après incision et drainage

Qu'est-ce qu'un kyste ou sinus pilonidal ? Quelles sont les causes de l'apparition d'un kyste pilonidal ? Comment le traiter ? Est-ce que le miel...
+
 
Votre article a été ajouté au panier.
FB